Les causes de l'incontinence

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

L'incontinence est un trouble pouvant avoir plusieurs causes, selon les personnes touchées et leur âge.

Lire l'article Ooreka

Causes de l'incontinence : fonctionnement de la vessie

Pour comprendre les causes de l'incontinence, il est nécessaire de connaître le fonctionnement de la vessie. La vessie est le « réservoir » d'urine, qui est quant à elle produite par les reins.

Pour « bloquer » la vessie, plusieurs muscles, appelés sphincters, sont contractés et maintiennent fermé l'orifice de la vessie et de l'urètre (le canal qui conduit l'urine vers l'extérieur). Ces muscles sont eux-mêmes contrôlés par un réseau complexe de nerfs.

Les muscles du plancher pelvien (qui soutiennent le bassin), dont le périnée, sont utiles pour soutenir la vessie et contrôler la continence.

Les causes et les mécanismes de l'incontinence

Il existe plusieurs causes entraînant une incontinence :

  • Les sphincters peuvent perdre de leur tonicité et laisser fuir un peu d'urine ou les gaz.
  • Le manque de tonicité des muscles du plancher pelvien peut contribuer à l'incontinence. Pour en savoir plus : l'incontinence d'effort.
  • La vessie peut être « hyperactive », c'est-à-dire qu'elle envoie des signaux de besoins « pressants » même lorsqu'elle n'est pas pleine. Pour en savoir plus : l'hyperactivité vésicale.
  • Les infections urinaires peuvent être la cause d'incontinence.
  • Chez l'homme, l'augmentation du volume de la prostate, liée à l'âge, peut entraîner une incontinence urinaire. Pour en savoir plus : incontinence urinaire de l'homme.
  • Des problèmes neurologiques, touchant par exemple la moelle épinière (accident, sclérose en plaques) ou des maladies neurodénégératives (maladie de Parkinson), peuvent altérer le fonctionnement des sphincters.
  • Enfin, certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires déclenchant ou aggravant l'incontinence urinaire. Il s'agit notamment de certains relaxants musculaires ou certains antidépresseurs. Parlez-en à votre médecin.

Les circonstances de survenue

Plusieurs situations peuvent exacerber les fuites urinaires chez les personnes souffrant d'incontinence. C'est le cas en particulier :

  • de la toux ou des éternuements,
  • du rire,
  • des efforts de soulèvement,
  • d'une activité physique (marche, course...),
  • le fait d'entendre de l'eau couler, ou d'avoir froid,
  • les rapports sexuels...

Chez les personnes âgées surtout, la constipation peut causer une incontinence anale (on parle aussi de constipation fécale).

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider