Le traitement de l'énurésie nocturne

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

L'énurésie est un trouble très fréquent dans l'enfance. Même si ce n'est pas une « maladie », cela peut avoir de graves répercussions psychologiques sur l'enfant et sa famille.

Lire l'article Ooreka

Énurésie nocturne : responsabiliser l'enfant

Bien que l'énurésie nocturne ne soit pas un trouble uniquement psychologique, mais bien une « immaturité » de la vessie, l'enfant a une part importante à jouer dans sa « guérison ».

Il faut le déculpabiliser, mais également le responsabiliser. Sans jamais le punir, car il est important de le considérer comme un grand, il importe de l'impliquer au maximum :

  • il doit participer au changement des draps et du pyjama lorsqu'ils sont mouillés ;
  • il doit penser lui-même à aller faire pipi avant de dormir ;
  • il doit penser à boire tout au long de la journée et à réduire l'apport de boissons après 18h (sauf bien sûr s'il a très soif).

Les parents doivent veiller à ne pas punir ou humilier l'enfant, et à lui assurer un environnement rassurant s'il a peur de se lever la nuit : veilleuse, voire lumière dans le couloir, pot de chambre, etc.

Calendrier mictionnel

L'enfant doit remplir un calendrier mictionnel, en notant chaque jour les nuits où il n'a pas fait pipi au lit, pour se rendre compte de ses progrès et se sentir responsable.

Quand l'enfant est petit, on peut lui faire dessiner des soleils ou des nuages pluvieux pour les nuits « mouillées ».

Lire l'article Ooreka

Traitements de l'énurésie nocturne

Dans la majorité des cas, le fait de responsabiliser l'enfant et de le motiver suffit à supprimer les pipis au lit. Si cela ne fonctionne pas, plusieurs traitements existent.

Alarmes

Aussi appelées « pipi-stop », les alarmes sont installées dans le pyjama de l'enfant, sous forme de petite serviette absorbante contenant un circuit électrique :

  • Celui-ci s'allume dès les premières gouttes d'urine et déclenche une alarme qui réveille l'enfant.
  • Petit à petit, il apprendra à « ressentir » le besoin d'uriner pendant son sommeil avant que les premières gouttes ne coulent.

Cette méthode est très utilisée en Amérique du Nord mais l'est un peu moins en France, puisqu'elle entraîne un réveil de l'enfant en plein sommeil profond et peut nuire à son repos.

Cependant, c'est une méthode très efficace.

Médicament : desmopressine

La desmopressine est un médicament qui agit sur la fabrication d'urine et l'inhibe.

Elle est parfois prescrite pour quelques semaines et son efficacité est reconnue. L'enfant doit faire attention à ne pas boire après avoir pris le médicament pour éviter que l'eau ne s'accumule dans son corps. Pour en savoir plus, consultez votre médecin.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Traitement

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider